Tendance floue

Il y a quelques mois, je suis allée au Jardin des Plantes voir l’exposition « Alchimies » : une plongée saisissante dans l’univers sombre et onirique de Sarah Moon. C’est l’une de mes photographes préférées. Chacune de ses images est une invitation au voyage, à la rêverie. Sa manière unique de réinterprétrer le réel, de « réinventer ce qu’elle a cru voir », comme elle le dit elle-même, passe par un travail sur la lumière et la matière remarquable. Ses noirs charbonneux, ses couleurs sombres comme éteintes, et surtout son flou artistique féérique confèrent à son travail un style unique, reconnaissable entre tous. J’aime l’idée qu’à l’heure où les appareils numériques délivrent à l’unisson des images à la netteté chirurgicale, froides et glacées, Sarah Moon continue à travailler à la chambre photographique et à inventer son propre langage photographique. Cela fait un moment que l’aventure du moyen et du grand format me tente. J’espère d’ici peu pouvoir m’y mettre et explorer par la même occasion de nouvelles techniques photographiques. En attendant, voici quelques images pour illustrer cette belle tendance floue.

galets1 manège notre-dame

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*